Tye : Complete Consort Music

691062057127

Christopher Tye (c. 1505-1573) : Complete Consort Music
Phantasm
Label : Linn  Référence : CKD571 Code-barres / Barcode : 691062057127

Revue de presse / Press review  

N.B. A comprehensive resumé in English appears on Amazon.com

Selon Alexandra Coghlan de Gramophone nous avons ici un consort de violes qui s’investit totalement dans cette musique et nous conduit de surprise en surprise avec des pièces aux titres évocateurs : « Hold fast », « Follow me », Believe me », etc. « Les musiciens de Phantasm sont des guides experts à l’intérieur de cette musique …. Plein de défis »
Hannah French exprime une opinion similaire (BBC Music Magazine) (Note 4/5). Un enregistrement merveilleux enregistré par un « … consort débordant d’énergie » qui se « … délecte des excentricités de cette musique ».
Chez American Record Guide (01/2018) William J. Gatens trouve que Phantasm est actuellement le consort de violes par excellence. Dans cet enregistrement leur « technique est irréprochable ». Ce qui les caractérise c’est qu’ils réussissent à « … maintenir cette qualité de la conversation entre amis, ce qui je crois est l’essence même du consort ».
Sont parues dans le même numéro de Fanfare Magazine (03/2018) deux critiques, l’une de James A. Altena et l’autre rédigée par Barry Brenesal. Les deux recommandent avec le plus grand enthousiasme cet enregistrement. « Comme toujours, écrit Altena, le jeu de cet ensemble est immaculé, vivant et inspiré ». Brenesal de son côté s’applique à comparer la performance de Phantasm à celle de Spirit of Gambo. On croit déceler de la part de Brenesal une légère préférence pour la version de Phantasm, d’autant plus que ces derniers nous offrent l’intégrale de la musique de consort de Tye.
Sur la Toile, Dominy Clements (Music Web International, 11/2017) s’engage également sur la voie de la comparaison entre les enregistrements des deux ensembles. « Le jeu de Phantasm est magnifique, l’expression mélodique et le détail dans l’articulation et l’équilibre harmonique nous fournissent une écoute fascinante ». En conclusion, Clements est d’avis que « le jeu de Phantasm nous procure une belle et davantage céleste sensation… ». Sid Nuncius, sur son blogue (10/2017) (Note 5/5), trouve la prestation « tout simplement superbe ». « Au plan technique, ils sont sans reproche et le son de leur consort est magnifique … ». De plus, leur prestation est superbement enregistrée et est accompagnée d’une notice explicative fascinante signée Laurence Dreyfus. En somme, un disque à chérir.

Même son de cloche en Allemagne du côté de Rondo Magazin (Note 5/5). Finalement il convient de signaler la parution d’un très intéressant commentaire de Jean-Christophe Pucek posté sur son blog, Wunderkammern. Il est le seul à souligner le fait que Savall et ses amis musiciens de Hespèrion XX ont de même enregistré en 1989 (Astrée – E8708) l’intégrale de la musique de consort pour violes de Christopher Tye. « Il y a, dans l’approche de Phantasm, une recherche d’ampleur ainsi qu’un jeu très raffiné sur l’alternance entre proximité chaleureuse et distanciation cérébrale tout à fait séduisants qui non seulement rendent justice à l’inventivité d’aventure un peu folle de Tye mais offrent également un écho très convaincant de la personnalité à la fois défiante, un brin arrogante dans la conscience de son originalité tout en étant soucieuse de plaire qui semble avoir été la sienne ».

________________________________________

This recording of Christopher Tye’s « Complete Consort Music » by the British consort of viols Phantasm has received excellent reviews within the English speaking world. It has not been reviewed yet by French musical analysts. It has been enthusiastically recommended by the two reviewers of Fanfare (03/2018). James A. Altena writes : “… the playing is immaculate, lively and inspired”. “Lovers of viol music should make this (CD) … a priority acquisition: enthusiastically recommended”. His colleague, Barry Brenesal is of a similar opinion: this “… music’s combination of consummate skill and imaginative breath needs no recommendation. Suffice it to say, this album receives an enthusiastic one”. In American Record Guide (03/2018), William J. Gatens writes: Phantasm’s “… playing is technically unimpeachable, and their warm tone is beautifully recorded here with every part distinctly audible”. He adds: “… they maintain that quality of conversation among friends that I believe to be the essence of consort music”. When compared to another recording of the consort music of Tye, that by the ensemble Spirit of Gambo, Dominy Clements commenting on MusicWeb International, is of the opinion that “Phantasm’s playing has a more celestial feel…”. Another comparison with a similar recording by Jordi Savall’s consort of viols – Hespèrion XX – for the French label Astrée going back to 1989, is also to the advantage of Phantasm according to Jean-Christophe Pucek (Wunderkammern – 11/2017). “Il y a dans l’approche de Phantasm, une recherche d’ampleur ainsi qu’un jeu très raffiné.. » « A disc which is a new jewel, and without a doubt, which will make every lover of English music for viola da gamba extremely happy”.

Pour acheter ce disque / To purchase this CD

FR  –  U.S.  –  UK  –  CA  –  DE  –  JA

Pour consulter les critiques recensées / To read the reviews

classicalacarte(2)

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s