« Actus Tragicus » – Bach: Cantates BWV 106, 150, 131, 12

3760014192586

Revue de presse / Press review 

Johann Sebastian Bach (1685–1750) : Cantate BWV106 ‘Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit’ (Actus tragicus)
Cantate BWV150 ‘Nach dir, Herr, verlanget mich’, Cantate BWV12 ‘Weinen, Klagen, sorgen, Zagen’,  Cantate BWV131 ‘Aus der Tiefe rufe ich, Herr, zu dir’
Vox Luminis, Lionel Meunier,
Label : Alpha Référence : ALPHA258 Code-barres / Barcode : 3760014192586

 

Cet enregistrement de quatre cantates de prime jeunesse, composées entre 1707 et 1714, a été généralement bien apprécié par la critique.
Philippe Venturini (Classica # 190, 03/2017) (Note 4/5) ne trouve que des mérites à cette « … réalisation si soignée, (avec) un plateau vocal si équilibré …, (en somme) une interprétation si prodigue en beautés…(et) ne pouvant qu’appeler une suite ».

Son collègue de Diapason (# 654, 03/2017) (Note : 4/6) ne partage toutefois pas cet enthousiasme. Gaëtan Naulleau apprécie tout à fait « … le savoir-faire polyphonique exceptionnel » de Vox Luminis dans la cantate BWV 131 mais exprime des réserves quant à l’interprétation de la BW12. Il est d’avis que « … le contrechamp instrumental n’instaure aucune tension. Le mouvement ne décolle pas et s’éternise », et ajoute-t-il : « La douleur entêtante que le texte professe et que Bach met en scène se confine dans une affliction agréable… ».
Du côté anglophone, Jonathan Freeman Atwwood (Gramophone, 02/2017) déplore l’absence d’engagement viscéral de la part des musiciens (chanteurs et instrumentistes) de Vox Luminis. On nous propose selon ce critique une « approche vocale… sur une tonalité strictement linéaire ». De plus on nous donne l’impression qu’il s’agit « … d’une façon de faire de la musique qui se refuse à explorer en profondeur ces merveilleuses lamentations ».

William J. Gatens (American Record Guide, 02/2017) nous rappelle que ces quatre cantates sont formellement rattachées à la période des concertos sacrés du 17ième siècle tels que développés par Schütz et Buxtehude. On a l’impression d’entendre de la musique de chambre. Gatens est d’avis que les « jeunes chanteurs et instrumentistes de Vox Luminis nous proposent des interprétations très attrayantes ». Il y a « … beaucoup à admirer ici ».
Chez Fanfare (40 : 1, 07/2017) George Chien rédige une critique essentiellement descriptive. Son évaluation se résume à ce bref commentaire : Ce n’est pas un disque exceptionnel, mais c’est tout à fait acceptable ».

Sur la Toile, les appréciations sont beaucoup plus favorables à Vox Luminis. Tout d’abord, chez ResMusica, on peut consulter une courte mais très positive critique de Jean-Baptiste de la Taille. Il souligne notamment : « Le soin porté à la réalisation, la lisibilité du contrepoint, les tempi jamais précipités, doublé d’une belle prise de son, proche, claire, rendent la parution des plus intéressantes dans cette esthétique chambriste déjà explorée avec succès par d’autres formations ».
David Stancliffe rédige pour Early Music Review (02/2017) une critique plutôt technique en première partie, insistant   beaucoup sur le rôle de l’orgue dans l’enregistrement. Subséquemment il met l’emphase sur le fait que les chanteurs et les instrumentistes de Vox Luminis sont à priori des interprètes de compositeurs qui ont précédé Bach et dont celui-ci est nécessairement tributaire. C’est dans cet esprit qu’ils abordent sous la direction de Lionel Meunier les quatre cantates. Et cela signifie, écrit Stancliffe, que le son de l’ensemble, tout comme celui de l’orgue, est un son robuste, comme une voix qui projette plutôt qu’une voix qui produit ». D’après ce critique, qui tient cet enregistrement en très haute estime, nous avons ici une interprétation destinée à devenir une référence dans notre façon d’approcher les cantates de bach.
Chez ClassiqueNews le disque se voit décerner la plus haute mention de ce webzine, soit un « Clic ». La critique que rédige Lucas Irom est tout simplement dithyrambique. Selon lui, il s’agit d’un « fabuleux collectif » qui est dirigé et animé par la baryton-basse Lionel Meunier, fondateur de Vox Luminis (qui) « … sait convaincre par une maîtrise qui allie éloquence du discours et incarnation très juste et nuancée de la musique de Bach ».
En dernier lieu, il convient de mentionner ce « lumineux » texte de Jean-Christophe Pucek posté sur son blog Wunderkammern.
Il commence par rédiger une longue et très détaillée mise en situation – des plus intéressantes d’ailleurs – situant chacune des cantates dans son contexte historique. Le tout suivi de ses commentaires élogieux à l’endroit des interprètes. Tout d’abord les chanteurs : « Ceux-ci sont tous excellents, techniquement bien entendu – la cohésion, la justesse dans l’intonation comme dans la diction de cet ensemble ne sont plus à démontrer –, mais surtout du point de vue de l’esprit, portant toute leur attention sur le message que véhiculent les textes plutôt que sur des effets décoratifs… Tous mériteraient des éloges ». Ensuite les instrumentistes qui « … sont également de très grande tenue, avec beaucoup de réactivité et une impeccable netteté de ligne qu’ils mettent entièrement au service de la vision sobre et fervente, jamais esthétisante… ». En définitive il s’agit de « … l’œuvre d’un collectif inspiré soudé par un souffle commun plutôt que l’émanation d’une distribution de circonstance aussi brillante soit-elle, parce qu’elle distille, mesure après mesure, une envie sincère de rendre justice à la musique de Bach et un émerveillement continuel devant sa beauté, cette réalisation mérite de trouver place auprès de vous ».


Pour acheter / To purchase:

FR  –  U.S.  –  UK  –  CA  –  DE  –  JA

Pour consulter toutes les critiques – cliquer le bandeau ci-dessous:
To read the reviews, click this banner:

classicalacarte(2)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s