Bach : Les Suites françaises / The French Suites

4260234831306

 

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : The French Suites / Les suites françaises, Nos. 1-6, BWV812-817
Zhu Xiao-Mei (piano)
Label : Accentus   Référence : ACC30404 Code-barres / Barcode : 4260234831306

Revue de presse

La relation qu’entretient la pianiste d’origine chinoise Zhu Xiao-Mei avec la musique de Jean-Sébastien Bach est bien particulière. Son enregistrement des Suites « dites » française (car Bach ne leur a jamais donné ce titre) en est un bel exemple. Son approche, comme l’écrit si judicieusement Gaëtan Naulleau (Diapason # 660, 09/2017) « … nous réconcilie avec le piano, avec Bach, avec le monde entier ». La pianiste « … excelle à rendre sensible ce qui est étrange ou inégal dans la conduite de Bach, même au sein du menuet le plus simple… ». Naulleau attribue une note de 5, se refusant d’accorder un Diapason d’Or parce qu’ une demi-douzaine de danses (sur quarante) lui paraissent moins convaincantes, notamment les plus vives.
Pour Philippe Venturini (Classica # 195, 09/2017) (Note : 4) on retrouve avec cet enregistrement « … la façon qu’a la pianiste chinoise d’établir le contact entre Bach et son auditeur, évitant d’élever la voix, comme pour ne pas déranger ». Selon ce dernier elle nous présente « cette musique, qu’elle considère d’une ‘pureté enfantine’ (et qui) dévoile alors des trésors de tendresse…, de poésie…, de lumière… ».
Dominy Clements rédige un commentaire fort élogieux pour Music Web International. Zhu Xiao-Mei réussit fort bien « … à installer une perception de captation en direct même si on est en studio. Elle parvient à maintenir un sentiment de spontanéité par la verve rythmique des danses, leur caractère de vivacité et leur contraste n’étant pas transmis par l’amplitude du son mais en faisant en sorte qu’une Courante soit bien distincte d’une Sarabande, tout en préservant en même temps une intégrité d’atmosphère qui définisse chaque Suite ». Clements reprend cette citation du peintre Miro, extraite de l’interview que la pianiste accordait à Michel Mollard (voir le livret du CD) : « Conquérir la liberté, c’est conquérir la simplicité ».
Effectivement, écrit ce critique, « … il y a une fraîcheur indiscutable et une absence de prétention absolue dans son jeu que je trouve sincère et tout à fait captivant ».
Chez BBC Music Magazine (09/2017) (Note : 5) les commentaires sont également des plus élogieux. « En résumé, ce sont là des interprétations honnêtes et profondément affectueuses, appelées à devenir des classiques du genre ».

Jean-Charles Hoffelé, grand admirateur de la pianiste chinoise, rédige un commentaire pour Artamag (07/2017) qui décrit bien cette approche éthérée, altière, légère : « C’est dire à quel degré d’intimité Zhu Xiao-Mei est aujourd’hui parvenue avec le clavier de Bach, le libérant du piano … en lui inventant des sonorités d’orchestre, violon, hautbois, cloche, tout un univers qui chante haut et clair et atteint un équilibre parfait ». Ajoutons cette autre citation de ce très beau texte : « … la poésie la plus ‘couperinienne’ vient surprendre… avec l’Allemande si française de la Suite en sol majeur (la Suite # 5) par quoi elle referme son disque, et la Courante qui suit fait voler les talons, convoquant des danseurs virtuoses et comme un peu ivre de leurs danses ».
Finalement mentionnons qu’Hoffelé souligne la très belle qualité de son du Steinway utilisé de même que la superbe captation réalisée par l’équipe technique dans la salle du Mendelssohn du Gewandhaus de Leipzig. On attend tout naturellement la suite, soit les Suites anglaise avec la même équipe.

 


A tremendous recording of Bach’s six keyboard works entitled « French Suites » although bach never gave a title to these compositions. This recording received very positive reviews from both French magazines – Diapason (5 stars) and Classica (4 stars). BBC Music Magazine selected the recording as a monthly choice (Instrumental) in September 2017 (5 stars). Dominy Clements wrote a very elogious commentary for Music Web International (11/2017): « With carefully placed and restrained amounts of ornamentation, Xiao-Mei’s overall approach to these French Suites has been one that brings out their essential simplicity … » .   Peter Burwasser (Fanfare, 41:3 (Jan/Feb 2018) is also taken up by Xiao-Mei’s approah : « My highest compliment to Zhu Xiao-Mei is that as I was listening to her performance, my amazement at the beauty and profundity of Bach was constantly aroused’.

Pour acheter ce CD  /  To buy this CD

FR  –  U.S.  –  UK  –  CA  –  DE  –  JA

Pour consulter les critiques recensées /  To read the reviews

Cliquer ce bandeau / Click this banner

classicalacarte(2)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s