Bach : Inventions & Sinfonies

4260234830958

Revue de presse

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Inventions et Sinfonies / Inventions and Sinfonias (1722-1723)
  2-Part Inventions, BWV 772-786 / 3-Part Inventions (Sinfonias) BWV 787-801
  Zhu Xiao-Mei (piano)
  Label : Accentus  Référence : ACC30350 Code-barres / Barcode : 4260234830958

Comment résister à cette appréciation d’Albéric Lagier (Musikzen -01/2016) (Note: Soleil) : « Ce n’est pas une musique qu’on emporterait peut-être sur une île déserte, c’est elle qui vous y emmène, sûrement ».
Disque sans prétention de Zhu Xiao-Mei. Une artiste qui se place au service de Bach.
Un enregistrement pour lequel nous avons localisé cinq critiques toiutes assez favorables à la pianiste..
Chez Classica (#180 -03/2016) (Note: 4/5),   Philippe Venturini est d’avis que la pianiste « … semble vouloir mettre Bach à la portée de tout public ». Elle pratique toujours « cet art du cantabile que réclame Bach… » et l’applique à cet entegistrement des Inventions et Sinfonias. « Comme attendu, écrit Venturini, son interprétation s’attache à éclairer les lignes et à faire entendre les deux et trois voix respectives …sans menacer l’unité de chaque page… ». Elle « … convainc par un ton direct, souvent complice, jamais grandiloquent et un geste spontané… ».
Gaëtan Naulleau (Diapason #649 09/2016) (Note: 4/6) se montre parfois admiratif, parfois déçu. Il souligne la qualité sonore de l’enregistrement: « … les micros restituent la richesse d’un toucher à la frontière de l’effleuré et du profond, comme la plume du calligraphe ».
Chez Gramophone (03/2016) Harriet Smith trouve l’approche de Zhu Xiao-Mei un peu trop réservée, trop disciplinée. Son approche est « … toute en délicatesse, en précision…, elle apporte beaucoup de clarté aux lignes contrapunctiques de Bach… »
Du côté américain, Alan Swanson de Fanfare (39:5 -05/2016) se réjouit de ce que la pianiste tienne compte de la recommandation de Bach à l’effet que ces pièces devraient être interprétées en adoptant un style de jeux en cantabile et que de plus elle suive la suggestion du compositeur d’interpréter les Inventions suivies des Sinfonias. D’après Swanson Zhu Xiao-Mei nous démontre que l’on peut en fait combiner articulation claire et cantabile. Le critique recommande trèsfortement ce disque.
Albéric Lagier que nous avons cité en introduction nous rappelle que selon Bach: « Apprendre … avec ces courtes pièces, n’est pas répéter ce que dit le maître, mais inventer à partir de ce qu’il propose ». C’est précisément ce que fait la pianiste qui selon Lagier « … n’en manque pas d’inventivité, elle en déborde même, avec ce mélange de précision et de fluidité qui rend les choses d’apparence si simple et si entraînante ».

__________________________________________________

 Alberic Lagier of Musikzen (01/2016) has the following interesting comment about Zhu Xiao-Mei’s interpretation of the Inventions and Sinfonias of Bach : « It is not music to be taken on a desert island, it is rather the music that will take you there ».
We have located seven reviews which are globally fairly favourable to this recording.
Philippe Venturini writes for the French magazine Classica (#180, 03/2016) that the pianist, as always, wants to provide an interpretation of Bach’s music aimed at the general public. The art of the cantabile, as suggested by Bach, is prevailing all over.
Gaetan Naulleau of the other French magazine Diapason (#649, 09/2016) underline the high level of the recorded sound: “… the mikes reproduce the richness of the pianist’s touch which is bordering on barely touching… as if it were the pen of a calligrapher”.
Harriet Smith writes for Gramophone (03/2016)   that Xiao-Mei’s approach is “… full of delicacy, precision and a sense of correctness. Her voicing lends clarity to Bach contrapuntal lines and her trills are beautifully manicured”. But she adds “… its all a bit too well mannered”.
Alan Swanson on his part (Fanfare, 39:5, 05/2016) has no hesitation in recommending “… this disc highly”. He welcomes in particular the pianist’s decision to perform “… all the Inventions followed by the Sinfonias” – with a cantabile style of playing – as Bach would have it.
Finally, returning to Lagier’s review, his point of view is “… that with these short pieces, one must not only follow what the master says, but one must invent from what he suggests”.

Pour acheter / To purchase :

FR  –  U.S.  –  UK  –  CA  –  DE  –  JA

Pour consulter toutes les critiques / To read all the reviews :

Cliquer le bandeau ci-dessous / Click this banner:

classicalacarte(2)



Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s