Zelenka : Missa Divi Zaverii & Litaniae de Sancto Xaverio

4015023243019
Jan Dismas Zelenka (1679-1745) : Missa Divi Zaverii, ZWV12 & Litaniae de Sancto Xaverio, ZWV 156
Hana Blazikova )soprano), Kamila Mazalova, Lucile Richardot (altos), Vaclav Cizek (ténor / tenor), Stepehn MacLeod (basse / bass)
Collegium 1704, Collegium Vocale 1704, Vaclav Luks, dir.
Label : Accent ACC24301 Code-barres / Barcode : 4015023243019


Revue de presse

Un disque qui s’avère être une belle révélation. Un commentateur a même écrit : « une splendeur ». De fait cet enregistrement a reçu des commentaires très enthousiastes dans la presse écrite ainsi que sur la Toile (avec une seule exception toutefois).
Du côté britannique nous disposons de deux critiques décernant chacun la plus haute note à l’enregistrement. David Vickers (Gramophone, 06/2016) souligne la contribution émérite du chœur et des solistes féminins, en l’occurrence Hana Blažiková, Kamila Mazalová et Lucile Richardot. Le disque se mérite une Editor’s Choice.
Chez BBC Music Magazine (07/2016 – Note de 5/5) Nicholas Anderson n’a que des éloges pour toute l’équipe. « Les interprétations sont uniformément satisfaisantes sous la direction sensible et expérimenté de Václav Luks, en plus des contributions d’Hana Blažiková, Lucile Richardot et des musiciens qui les accompagnent ».
Chez Diapason, l’enregistrement se voit récompensé de deux façons. Tout d’abord, un Diapason d’or (# 646 – 05/2016) suivi par un Diapason d’or de l’année 2016 (# 652 – 12/2016) – catégorie ‘Baroque vocal’.
Après avoir situé les deux œuvres de Zelenka (reconstitution Václav Luks) dans leur contexte historique, Sophie Roughol n’a que des éloges pour cette réalisation. Il s’agit d’une « … partition exubérante » dans laquelle « … Zelenka décuple les timbres, soigne de longues introductions orchestrales et varie à l’infini les séquences ». Nous avons ici des interprètes « fervents et déterminés (qui) livrent une des révélations les mieux ciselées du catalogue Zelenka ».

Sur la Toile, nous pouvons consulter plusieurs commentaires en général très appréciatifs de cet enregistrement d’œuvres chorales de Zelenka directement sorties du placard grâce aux reconstitutions réalisés par celui qui dirige les forces combinées du Collegium Vocale 1704 et du Collegium 1704.
Brian Clark rédige un court commentaire pour Early Music Review (04/2016 – Note 5/5). Il salue haut et fort l’inclusion de ces œuvres chorales au catalogue Zelenka. Ce sont « … des performances retentissantes de la part des solistes, du chœur et de l’orchestre également ».
Chez Music Web International (06/2016) Jens F. Laurson propose lui aussi un commentaire des plus élogieux à l’endroit de Zelenka d’abord, puis des solistes ensuite, tout particulièrement Hana Blažiková. Zelenka semble être pour ce critique la découverte du siècle.
Chez Crescendo, on accorde au CD la plus haute note, un Clic et un 10/10. Bernard Postiau apporte un point de vue original : « …le parallèle avec la musique la plus festive de Haendel saute aux yeux, non seulement par l’exubérance et la vitalité inimaginables de ces pages magnifiques mais aussi par certaines particularités de composition et, surtout, par la puissance évocatrice et l’inspiration assez phénoménale qui traverse la partition de bout en bout, des qualités qui nous rendent justement si cher à notre coeur le généreux Saxon ». À son avis il s’agit « … d’un disque incontournable ». Du grand art.
Bruce Reader nous propose comme toujours sur son blog « The Classical Reviewer (04/2016) un commentaire très élaboré et fort appréciatif – louant tous les aspects de la production – interprètes, enregistrement, livret. La seule critique qui jette un peu d’ombre sur ce brillant tableau est celle de Michael Wersin (Rondo – 07/2016). Selon lui Luks ne rend pas justice à la musique de Zelenka. « Son approche est quelque peu ennuyeuse – après tout les œuvres du maître qui est un contemporain de Bach, sont caractérisées par tout autant de contrastes et de densité harmonique que celles du maître de Leipzig ». « On aurait aimé en entendre davantage ».
Finalement, terminons sur une note positive. Marc Vignal s’attarde surtout chez Musikzen (10/2016) à la qualité des oeuvres de Zelenka : en particulier « … cette très belle Missa Divi Xavieri… », aux « sonorités souvent somptueuses, avec des fugues aux sujets sortant de l’ordinaire. On entend aussi des airs soigneusement ciselés et des prières ardentes » Quant aux interprètes : « Ils ont depuis longtemps fait leur preuve dans Zelenka ». Le disque se voit attribuer un « Soleil » – la plus haute mention du site.


Consultez toutes les critiques / Read all the reviews

translation_flags_small Outil de traduction / Translator tool

Disponible via / Available from :   FR  –  U.S.  –  UK  –  CA  –  DE  –  JA –  

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s