Canticum Canticorum

5400439003705

Roland de Lassus (1532-1594) : Canticum Cantorum
Choeur de chambre de Namur Clemati, Leonardo García Alarcón
Label : Ricercar  Référence : RIC370 Code-barres / Barcode : 5400439003705

Revue de presse

Chez Gramophone (10/2016) Fabrice Fitch salue la parution sur ce disque des huit motets inspirés du Cantique des cantiques. C’est selon lui un remarquable ajout à la discographie de Lassus. Il déplore toutefois le choix des autres pièces enregistrées, soit le Magnificat et la Missa super Suzanne un jour, déjà bien représentées au disque.
Sophie Roughol (Diapason # 650 – 10/2016) concentre son attention sur les huit motets et passe rapidement sur le Magnificat ainsi que sur la Missa super Suzanne un jour. L’ensemble de la production se voit décerner un 5 diapason.
Les analyses les plus fouillées nous sont fournies sur la Toile. En premier lieu soulignons la publication d’un commentaire très bien articulé paru sous la signature de Mark Sealy chez ClassicalNet. Ce dernier ne tarit pas d’éloges tout du long de son commentaire qu’il conclut en ces termes : « Lassus n’obtient pas toujours l’attention qu’il mérite ; les interprètes dans le cas présent nous ont tranquillement convaincu de son importance».
Chez ResMusica (09/2016) Charlotte Saulneron-Saadou salue en ces termes la parution de ce CD : « Conventionnel au premier abord mais d’une étonnante audace en réalité : voilà comment résumer ce dernier enregistrement de cette grande figure du baroque qu’est le chef d’orchestre Leonardo García Alarcón ».
Même constat de la part de Bernard Postiau chez Crescendo (10/2016) : « … très belle réalisation qu’aucun amoureux de Roland de Lassus ne voudra rater ».
Finalement il est tout à fait impérieux de consulter et d’apprécier le très merveilleux et substantiel commentaire que publie Jean-Christophe Pucek sur son blog Wunderkammern. L’auteur apprécie pleinement la prestation du Chœur de Chambre de Namur (nullement spécialisé dans la musique du XVIe siècle selon lui) : « Les voix sont pleines et bien timbrées, d’une appréciable fluidité et d’une indéniable réactivité… » et d’un même souffle il ajoute : « L’impression qui domine est celle d’une prestation nourrie de beaucoup d’énergie et d’un indiscutable désir de bien faire dont le résultat s’impose sans mal par sa fraîcheur et sa luminosité’.
Pour ce qui est de la direction de Leonardo Garcia Alarcón, il est d’avis qu’il conduit ses ensembles (Clematis et Choeur de Chambre de Namur) « … avec son intelligence coutumière et trouve le juste équilibre entre énergie et intériorité ». Pucek nous fait également remarquer « … à quel point le compositeur a été profondément marqué par la musique italienne, par sa tension dramatique mais aussi par sa sensualité, partout perceptibles ici ». En somme « … un disque qui mérite indéniablement d’être écouté et médité ».

translation_flags_small Outil de traduction / Translator tool

Disponible via / Available from :   Amazon – FR  –  U.S.  –  UK  –  CA  –  DE  –  JA

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s