L’arpa Barberini

 L’arpa Barberini : Music for harp and soprano in early baroque Rome
Oeuvres de / Works by: Rossi, Kapsberger, Michi dell’Arpas, Frescobaldi, & anon.
Margret Köll (harpe baroque / baroque harp) & Roberta Invernizzi (soprano)
Accent ACC24310 Code-barres / Barcode : 4015023243101

4015023243101

A very valuable recording by two fascinating artists, the harp player Margret Köll, the great soprano Barbara Invernizzi and a very special instrument : La harpa Barberini…

Voici un disque surprenant qui met en vedette deux superbes artiste et un instrument fort particulier, copié d’après la harpe des Barberini.. Le livret nous renseigne sur la nature de ce joyau : « … une harpe d’une facture luxueuse… confectionnée en 1620 et conservée dans son état d’origine jusqu’à aujourd’hui au musée instrumental de Rome (Museo Nazionale degli Strumenti Musicali) .
Trop peu de critiques ont souligné l’excellence de cet enregistrement mais ceux qui l’ont fait ont été éblouis par la beauté et l’intelligence du produit.
Denis Morrier (Diapason # 645 –04/2016) trouve ce récital de la harpiste Margret Köll et de la soprano Roberta Invernizzi « passionnant et inspiré ».Les œuvres instrumentales de Kapsberger, Frescobaldi, Quagliati, Tossi, Orazio Michi della Arpa qu’interprète Margret Köll le sont « … avec un raffinement de toucher, de nuances, et surtout un brio perpétuellement éloquent ». Quant à Roberta Invernizzi, Morrier trouve que « … dans la séduction, son timbre paraît toujours de velours, (mais) il s’entache parfois d’une certaine acidité dans l’expression de l’amertume ou de la violence ». Il conclut en ces termes : « Cette évocation d’un âge d’or de la musique romaine n’en demeure pas moins captivante ». Évaluation finale : 5 diapason.
David Vickers (Gramophone –05/2016) rédige une critique plutôt sommaire. Il souligne la magie des sonorités enjôlantes produites par cette harpe et qualifie le chant d’Invernizzi de « radieux ». Il s’agit somme toute d’une musique splendide (gorgeous).

Sur la Toile, nous pouvons consulter une courte critique rédigée par D. James Ross pour Early Music Review. « Köll nous offre des performances flamboyantes à la harpe des toccates, balletti, canzonas et fantasias de Kapsberger, etc. … » En fait « des performances sublimes » de la part de ces deux artistes. Le CD se mérite une note de 5.
Joahn van Veen rédige comme à son habitude un commentaire très bien documenté (Music Web International –05/2016)). Il nous présente brièvement chacun des compositeurs abordés sur ce disque. Il s’agit selon lui « … d’un disque des plus fascinants » et « … c’est la qualité de la musique interprétée ici qui fait de ce disque un succès non équivoque ». Il poursuit : « … nous avons ici des performances de première classe ». « La collaboration Margaret Köll et Roberta Invernizzi s’avère être une association parfaite. Chacune utilise ses propres qualité pour nous donner une interprétation expressive et pénétrante de ce répertoire fascinant.
Pour van Veen, ce disque mérite haut la main la mention de « Disque du mois ».

translation_flags_small

 Outil de traduction / Translator tool

 

Disponible chez :  /  Available from :

FR  –  U.S.  –  UK  –  CA  –  DE  –  JA 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s