Orient-Occident II

Revue de presse

« Orient-Occident II » (Éloge à la Syrie / A Tribute to Syria) – Hespèrion XXI, dir. Jordi Savall, Alia Vox AVSA9900, Code-barres/Barcode : 7619986399003

translation_flags_small(Click here for a fairly accurate version of this text using the translator tool provided)

7619986399003

Collection « Raices & Memoria , vol. XIX

Jordi Savall et ses (nouveaux) amis musiciens d’Hespèrion XXI nous offrent un autre joyau dans la remarquable collection « Raices & Memoria » (Racines et Memoire). Déjà un 19ième volume qui est aussi le deuxième portant le titre « Orient-Occident ». Le premier, enregistré en 2006 et de nature plus englobante, nous était présenté comme étant un « dialogue entre les musiques instrumentales de l’ancienne Espagne chrétienne, juive et musulmane, de l’Italie médiévale et celles du Maroc, d’Israël, de Perse, d’Afghanistan et de l’ancien Empire Ottoman ». (Alia Vox AV9848). Le nouveau « Orient-Occident II » a été enregistré en 2013. Il poursuit dans la même veine et se veut être plus spécifiquement un fervent « hommage au peuple syrien ». Jordi Savall nous présente ce recueil comme « … un véritable dialogue inter-culturel et spirituel, porteur de paix et d’espérance, respectueux des identités musicales de l’autre et de sa propre culture, un dialogue libre et très éloigné de tout fanatisme, de tous les fanatismes qui toujours naissent de l’ignorance et des convictions absolues ».
Les livres-disques de Savall sont devenus de plus en plus percutants, de plus en plus volumineux et de plus en plus porteurs d’information. Ce volume-ci comprend un mini-livre d’une cinquantaine de pages présenté en 7 langues (français, anglais, espagnol, catalan, allemand, italien et arabe), agrémenté de nombreuses illustrations à caractère historique. Au total, 400 pages ! Tout simplement fascinant. Savall prend-il position ? Oui, en faveur du peuple syrien et en faveur de la paix.

Les critiques recensées sont toutes très positives et accueillent très favorablement ce nouveau projet de Savall. Ivan Moody de Gramophone (01-2014) voit dans cet album un appel au dialogue et nous dit que c’est précisément ce dont on a surtout besoin, « tout spécialement lorsque cela produit des résultats aussi extraordinaires que ceux-ci ». J.F.Weber est du même avis chez Fanfare (37 :5 – 05/06-2014). Ce projet « est marqué de la préoccupation de Savall pour la souffrance humaine et de sa conviction qu’il y a un chemin menant à la paix ». C’est une réalisation « extraordinaire » selon lui.
Franck Mallet et le magazine Classica (#159 – 02/2014) lui attribuent un « Choc ». Ce critique écrit : « Sous la houlette de Savall, … l’équilibre est parfait entre les danses, les prières, les chansons et les plaintes, dans cette réunion stimulante de musiciens… » issus du bassin méditerranéen. C’est un peu le même son de cloche chez Diapason (#621 – 02/2014). Le périple humaniste de Jordi Savall en Méditerranée se poursuit, écrit Sophie Roughol, dans sa quête « obstiné(e) pour la paix » où « les musiques syriennes ont la part belle dans (un) dialogue loyal sans assimilation réciproque ». Le CD obtient une note de 5.

C’est sur la Toile que nous retrouvons l’analyse la plus engagée et la plus élogieuse de cet enregistrement. Sur son blog, Monique Parmentier continue de nous transmettre son appréciation et son affection pour le travail « pour la paix » entrepris par Savall et ses acolytes.

« Le répertoire retenu, écrit-elle, pour composer ce programme est d’un équilibre subtil, d’une noblesse altière et d’une splendeur bouleversante. » « Danses, prières, chansons, nous transmettent la perception de cet univers étrange et fascinant, où une poésie élégiaque et des douleurs absolues se côtoient. Les émotions s’y expriment avec pudeur et une sensibilité à fleur de peau. »

Son appréciation des interprètes est captivante: « Les musiciens sont bien plus que de simples accompagnants, offrant une ligne de chant créative et captivante aux chanteurs. Jordi Savall nous offre ici une palette sonore chatoyante. La magie et l’intense vibration des couleurs d’Hespérion XXI, sont la chair et le sang des émotions. Le ney et les flûtes de Moslem Rahal et Pierre Hamon se font ductiles et ensorcelantes. A l’oud, Driss el Maloumi fait résonner dans des improvisations virtuoses, les eaux cristallines des oasis et la caresse du soleil du soir.» et « …aux percussions Pedro Estevan et Erez Shmuel Mounk nous font entendre le battement vital des âmes en dérive ».

Elle poursuit : « La direction généreuse et charismatique de Jordi Savall et son interprétation fine, irradiante, dramatique de la vièle et du rebab, dont il nous fait découvrir les trésors d’expressivité, nous invite au cœur d’un ailleurs, où enfin l’Harmonie et la paix régneraient. Cet ailleurs, a bien souvent eu pour nom chez des femmes et des hommes de culture : la Syrie ».

Une chronique à lire sans faute.

Finalement, mentionnons la critique de Steve Ritter sur Audiophile Audition (02/2014) qui considère que le point de vue « politique » (soi-disant pro-occidental et anti-régime Assad » adopté par Savall pourrait être « inacceptable» pour certains.
Du côté technique, Ritter trouve l’enregistrement superbement réalisé et en recommande l’acquisition sans réserves.

Chez Classic @ la Carte, on poursuit le recensement des critiques disponibles. On peut les consulter dans la section « Savall – Fiche AVSA9900 ».

 

Drapeaux du monde
Click either link below to translate this blog into the language of your choice:

Cliquez l’un des liens ci-dessous pour traduire ce blog dans la langue de votre choix:

Anglais Allemand /German Arabe / Arabic Espagnol / Spanish
Néerlandais / Dutch Italien / Italian

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s