Charpentier à la Chapelle Royale

Revue de presse

« Marc-Antoine Charpentier à la Chapelle Royale de Versailles », La Capella Reial de Catalunya
Le Concert des Nations, Jordi Savall dir., AliaVox AVDVD 9905, Code-barres / Barcode : 8435408099059

Volume 19 de la collection Héritage

 translation_flags_small(Click here for a fairly accurate version of this text using the translator tool provided)

8435408099059

Jordi Savall nous fait un superbe cadeau en rééditant en super audio dans sa collection Héritage l’album de 1989 consacré à Marc-Antoine Charpentier. Cette réédition des « Canticum ad Beatam Virginem Mariam » marque également un anniversaire important : les 25 ans de son ensemble Le Concert des Nations. Savall profite de la circonstance pour ajouter un deuxième CD et nous faire ainsi découvrir un enregistrement gardé en réserve de la Missa Assumpta Est Maria (H. 11a) effectué en 2004 par la Cappella Reial de Catalunya à la Chapelle Royale du Château de Versailles. En complément de programme, il ajoute le Concert pour quatre parties de violes (H. 545) de même que Nuit (H. 416). Comble de bonheur, Savall se montre d’une générosité inouïe en reproduisant sur DVD la captation de cette Missa Assumpta Est effectuée dans toute la splendeur de la Chapelle Royale. À cela s’ajoutent des enregistrements de divers motets. Une réalisation tout simplement sublime.
Donc deux CD et un DVD à prix très doux…
Revenons au CD 1, initialement sorti sous le label Astrée (E 8713) et réédité par Naïve (ES 9925). Il nous revient remasterisé par AliaVox et constitue le volume 19 de la collection Héritage.
En juin 1989, la revue Diapason (# 350), sous la plume d’Ivan A. Alexandre, lui décernait un « Diapason d’or ». La brochette de chanteurs comprenait alors Montserrat Figueras, Maria Cristina Kiehr, Maite Arrabarrena, Gérard Lesne, John Elwes et Josep Cabré. Le critique de Diapason conclut son article de belle façon : « … ce n’est pas à l’uniformité qu’aspire l’harmonie savallienne. C’est plutôt à la densité, un peu forcée dans l’humble Stabat Mater pour Port Royal…, magistrale partout ailleurs, mêlée de tendresse, de larmes et de lumière : tout ce que pouvait souhaiter la plus fervente des musiques mariales ».
Quelques mois plus tôt, Nicholas Anderson écrivait pour Gramophone (02/1988) que « … l’on trouve dans cette interprétation (du Concert des Nations) une passion toute méditerranéenne, une urgence à communiquer et une intensité expressive auxquelles il est difficile de résister. Savall suscite l’excitation et un sens de l’occasion avec des interprétations qui font en sorte que l’auditeur a l’impression d’être là, comme dans l’instant présent ». « En définitive, ajoute-t-il, j’ai été emballé par ces interprétations… de la musique de Charpentier dénuée de toute préciosité ».

À noter qu’on retrouve sur ce CD un enregistrement des Litanies de la vierge (H.83) également enregistrées par Christie et Les Arts Florissants à la même époque et réédité depuis peu dans la collection Harmonia Gold HMG501298). Sébastien Daucé et l’Ensemble Correspondances nous en donnait tout récemment une très belle interprétation (Harmonia Mundi 902169).

Pour conclure ce commentaire sur le CD # 1 de la production AliaVox, il convient de citer cette belle réflexion de Éric Sebbag d’Alta Musica : « Si jamais des anges se sont penchés sur un enregistrement pour le nimber d’un peu de leur grâce séraphique, voici l’élu ».

Les premières critiques du « livre-disque » (2CD + 1 DVD) ont paru. Un premier regard nous vient de Gaëtan Naulleau – (Diapason # 627 – 09/2014) – qui, à l’instar de son collègue Ivan Alexandre, trouve lui aussi (vingt cinq ans plus tard) que le CD # 1 est tout simplement « sublime ». Nous avons là « un programme parfaitement conduit, du merveilleux tableau des anges et des hommes prosternés devant Marie au Stabat Mater hypnotique en passant par le Salve Regina à trois voix d’hommes, ténébreux concentré des dissonances propres à Charpentier ».
Il n’en va pas de même pour l’enregistrement réalisé en 2004 de la Missa Assumpta est Maria. Naulleau déplore « … la préparation fragile des chanteurs ». « Les nouvelles dames s’en tiennent à un angélisme de bon aloi, (et) les hommes manquent d’autorité ». Il apprécie bien par ailleurs le « Concert à quatre parties de viole » et trouve que le petit intermède musical « Nuit » « … a la beauté d’une transfiguration ». Son évaluation globale se limite à 5 diapasons.

La critique parue chez Classica (# 165 – 09/2014) reconnaît d’emblée toute la valeur du legs savallien. Les œuvres que nous propose ce « livre-disque » constituent, selon Jérémie Bigorie, « … un hommage au Charpentier religieux (qui est) d’une grande cohérence ». Il souligne la beauté de l’interprétation de la messe composée pour la fête de l’Assomption : « Une grâce incoercible se dégage des rythmes inégalisés avec liberté par les chanteurs : on aime ces phrasés veloutés qui ne scandent jamais à outrance ». Ce nouveau jalon de la collection « Héritage » d’Alia Vox se voit attribuer un « CHOC » bien mérité.

Sur la « Toile », Steven Ritter d’Audiophile Audition écrit au sujet de la Missa Assumpta qu’il s’agit sûrement de la plus belle messe de Charpentier : « inutile de chercher une performance plus radieuse que cet enregistrement « live » de 2004 ». Quant au son Super Audio d’Alia Vox, c’est le meilleur qui soit selon lui.

Consultez toutes les critiques parues et + encore.

Cliquez ce bouton: more_info

Drapeaux du monde
Click either link below to translate this blog into the language of your choice:

Cliquez l’un des liens ci-dessous pour traduire ce blog dans la langue de votre choix:

Anglais Allemand /German Arabe / Arabic Espagnol / Spanish
Néerlandais / Dutch Italien / Italian

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s