Rameau, Jean-Philippe (1683-1764)

Revue de presse

Rameau: Les pièces pour clavecin  / Works for Harpsichord
Bertrand Cuiller (clavecin / harpsichord),   Mirare MIR266  Code-barres / Barcode : 3760127222668

Click the « Translator tool » button to translate this blog into the language of your choice.
Cliquez le bouton « Outil de traduction » pour traduire ce blog dans la langue de votre choix.

3760127222668Comment résister aux commentaires enthousiastes de Philippe Venturini (Choc – Classica # 171 – 04/2015) et d’Ivan A. Alexandre (Diapason d’Or, # 634 04/2015). ? Il faut mettre en perspective à la fois la musique de Rameau, l’interprète et son instrument : « … il n’y a pas que le clavecin, aussi majestueux soit-il, il y a le claveciniste qui articule, respire, déclame – et s’admire… » écrit I.A. Alexandre. Et la musique elle ? « Du chant partout, intarissable. Mais aussi une imagination, un art du tableau expressif qui nous valent, sous les doigts de Bertrand Cuiller, l’intégrale la plus diverse et colorée des quatre Livres de Rameau ». Même constat de la part de Venturini : le claveciniste « … prend soin (de) laisser apparaître les traits distinctifs et l’évolution de l’écriture de Rameau ».
François Lafon chez Muzikzen accorde également la plus haute note à cet enregistrement. Nous disposons de bien d’autres versions, entre autres celles de : « … Scott Ross (qui) en a fait ressortir la grandeur, Olivier Beaumont la théâtralité, Christophe Rousset l’architecture et Blandine Rannou la profondeur… ». Cuiller, lui, « … en donne une version à la fois oecuménique et personnelle ». Une version avec laquelle il faudra désormais compter.

D’autres commentaires se sont ajoutés à ces éloges préliminaires postés au début avril. David Hansell de Early Music Review est d’avis que ce qui caractérise cet enregistrement c’est la spontanéité dont fait preuve Cuiller. Cependant son interprétation ne vient pas détrôner Christophe Rousset qui règne sans conteste sur ce répertoire mais le nouveau venu s’en approche de très près.
Dans le numéro de juin 2015 de Gramophone, Julie Anne Sadie rédige une critique fort élogieuse. Ce qui émerveille, écrit-elle, c’est la facilité et la fluidité du jeu du claveciniste. « Sa maîtrise du legato au clavecin est exceptionnelle », de même que « sa maîtrise de l’ornementation écrite et improvisée (qui) est tout autant impressionnante » et elle conclut : « … une nouvelle interprétation des œuvres pour clavier de Rameau qui mérite définitivement d’être acquise ».
Sur la Toile, il faut lire le très beau commentaire rédigé par Loïc Chahine sur son blog « L’Audience du Temps ». Selon lui, cette prestation « … est digne des plus vifs éloges ». « On est conquis, ajoute-t-il, par la justesse du ton, la variété des affects, la vivacité des ornements, la qualité d’articulation et de phrasé, la finesse du toucher, aussi bien que par la prise de son… »

Enfin la plus convaincante et surtout la plus élaborée des critiques est signée Viet-Linh Nguyen qui rédige chez Muse Baroque une solide analyse, très détaillée de cet ‘Intégrale des pièces de clavecin’ de Rameau. Après lecture d’un tel ‘panégyrique’, comment résister à l’invitation de partager son plaisir.

Chez Classic @ la Carte, on poursuit le recensement des critiques disponibles. On peut les   consulter dans la section « Recensement d’avril – 2015 ».

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s